M. Mellal, merci pour cet accueil hostile

Une honte ! Voilà comment peut-on qualifier le comportement de la direction de la JS Kabylie hier lors du match de la 28e journée de la ligue 1.

L'USMA a en effet vécu l'enfer à Tizi Ouzou, et ce, devant le regard complice du président de la JSK M Cherif Mellal ainsi que le directeur général M. Nassim Benabdarrahmane.

Ces derniers n'ont à aucun moment intervenu lorsque 20 individus, voyous, ont accédé au vestiaire des joueurs de l'USMA pour les menacer et les insulter et les agresser, fort heureusement qu'il y a eu l'intervention des dirigeants Usmistes ainsi que celle des services de la police qui les ont vite sortis du vestiaire.

C'était là, la deuxième tentative d'intimidation, car à l'arrivée du bus de l'USMA, personne n'a voulu ouvrir la porte du stade, laissant le bus du club livré à des milliers de supporters de la JSK.

A la mi-temps, Rabie Meftah et Ismael Mansouri ont été agressé par les mêmes voyous, présents bizarrement devant les vestiaires et dans le tunnel du stade.

A ce moment là, les services de la police ont interpellé les agresseurs pour les embarquer, mais aussi honteux que cela puisse paraître, les dirigeants de la JSK et à leur tête Mellal et Benaderrahmane sont intervenus pour défendre ces voyous et imposer leur présence devant les vestiaires pour agresser la délégation usmiste.

Nos dirigeants présents dans la tribune officielles ont été agressés et menacés par les mêmes individus.

Au final, sachez M. Mellal que vous êtes bien loin du professionnalisme dont vous ne cessez de parler à la presse, sinon comment expliquer cet accueil hostile envers l'USMA, un club qui vous a accueillis avec des fleurs à Bologhine, un club dont les dirigeants vous ont assisté durant toute la rencontre à Bologhine, lorsque la JSK a eu droit à plus de 40 places dans la tribune officielle.

A Tizi Ouzou, le président de laJSK n'a même pas daigné saluer les dirigeants de l'USMA, seuls M. Aiboud, M. Ait Tahar et M. Marek l'ont fait. M. Mellal, le football se joue sur le rectangle vert, et non pas dans les tunnels et les vestiaires.

Vous avez gagné un match hier, nous allons remporter le titre ce mardi, et ce, sans jamais avoir agressé ou mal accueilli aucun adversaire tout au long de cette saison au stade Omar Hamadi.

Nous tenons par cette occasion rendre hommage à nos supporters qui se sont déplacés en masse à Tizi Ouzou, ainsi qu'à beaucoup de supporters de la JSK qui ont très bien accueilli la galerie usmiste.

Nous tenons également à préciser que d'autres dirigeants respectables de la JSK ont fait de leur mieux pour être à la hauteur de la grandeur de ce club hier en ayant un comportement irréprochable vis à vis de l'USMA, contrairement à M. Mellal et sa troupes de voyous.

Unis nous sommes, unis nous resterons.